Toro - Brice Viberti (Musée Faure d´Aix-les-Bains) - Photo ©A.Dubouloz
Torse : patine grise - Didier Mollon (collection particulière) Photo ©A.Dubouloz
Grand Torse - François Dupuis (collection privée) - Photo ©A.Dubouloz

Le Singe - Brice Viberti (Musée Faure d´Aix-les-Bains) - Photo ©A.Dubouloz
Femme accroupie - Jean-Bernard Millau (collection privée) - Photo ©A.Dubouloz
Anne-Marie Groubert (collection privée) - Photo ©A.Dubouloz

Dolorosa - Didier Mollon (collection particulière) - Photo ©A.Dubouloz
Etats Unis de Chat - Brice Viberti (collection privée) - Photo ©A.Dubouloz
Tango - Anne Mourat (collection privée)

Petite fille à la colombe - Marie-Hélène Vallade-Huet (collection privée)
Ange espiègle - Ankh (Collection privée) - Photo ©A.Dubouloz

STATUAIRE

LA TECHNIQUE :
tout en conservant la technique ancestrale de la fonte à la cire perdue, c'est aussi avec des outils modernes et "pointus" que les œuvres d'art sont réalisées en bronze afin d'obtenir une qualité parfaite.
Le moulage en élastomère consiste à prendre l'empreinte du modèle original dans laquelle la sculpture en cire sera reproduite.
Après avoir retouché l'épreuve en cire afin de préserver et "raviver" les moindres détails, un système d'alimentation est installé autour et sur les modèles en cire afin de canaliser le métal en fusion au moment de la coulée.
L'ensemble ; sculpture en cire et système d'alimentation est englobé dans un moule en plâtre réfractaire qui cuira pendant plusieurs jours afin d'évacuer la cire contenue à l'intérieur du moule.
Le métal en fusion remplit le vide obtenu dans le moule après la fonte de la cire.
Le moulage des cires et la coulée sont réalisés sous vide.
Le décochage consiste à casser le moule réfractaire après la coulée du métal pour récupérer le bronze brut de fonderie.
Le bronze est micro billé : projection délicate de micro-billes de verre sur la surface du métal afin d'enlever la calamine et de rendre le bronze propre.
La fine ciselure retrace les détails existants de la sculpture.
Enfin, la patine est un dépôt d'oxydes sur la surface du bronze préalablement chauffé et qui permet de le colorer en lui faisant gagner des siècles de vieillissement tout en contrôlant le processus.

Sur rendez-vous, il est possible de visiter la fonderie pour bénéficier pleinement de ces explications.

LA COULÉE :
généralement, le bronze utilisé en fonderie d'art est un alliage composé d'environ (selon l'alliage) 5 à 10 % d'étain, 3 à 7 % de zinc et le reste en cuivre. Il peut également y avoir parfois jusqu'à 2 % de plomb favorisant la coulabilité (fluidité) du métal.
Le point théorique de fusion avoisine 1050 degrés mais il est important de le monter à 1160 degrés pour une bonne qualité de fonte.
Une coulée représente parfois des journées ou des semaines de travail en amont et c'est pour cette raison que l'instant est très important hormis le côté magique de l’événement car, il s'agit de la naissance d'un nouveau bébé, d'une nouvelle œuvre.
Ici, la coulée est réalisée par dépression, c'est à dire qu'au moment où le métal est versé dans le moule, le bronze est aspiré grâce à une pompe à vide d'une capacité de plusieurs centaines de mètres cubes heure.

SCULPTURES :
La finition des sculptures en bronze peut être très différente d'une œuvre à l'autre.
Le taureau et sa patine vénitienne très transparente, rajoute un côté précieux à l’œuvre et on peut également remarquer la finition très poussée au niveau du ponçage.
Les patines vertes rendent la sculpture beaucoup plus forte, dense, tout en laissant des vibrations délicates par des couleurs mouchetées et contrôlées.
La patine d'une œuvre d'art diffère d'une sculpture à l'autre et ajoute ce petit plus qui met en valeur les volumes sans les anéantir par une trop forte présence.
Il existe une palette quasi infinie de patines différentes à quelques nuances près et c'est pour cette raison que nous proposons systématiquement de décider de la teinte à partir d'une photo, d'une partie de photo, d'une image ou tout simplement de nous fournir des couleurs sur papier que vous aurez peintes ou coloriées.
Nous pourrons ainsi discuter de la patine à réaliser car les goûts et les couleurs, ça se discute.

SAS Adobati Fondeur - 26600 Mercurol-Veaunes - France - Tel : +33(0)4 75 08 21 06 - Email : adobati.fondeur@yahoo.frSe connecter